Chargé d'études en appui aux projets liés aux applicatifs métiers (OJI7)

Référence : 2024-1520507

  • Fonction publique : Fonction publique de l'État
  • Employeur : Direction des Services Judiciaires
    Direction des Services Judiciaires Affectation : DSJ/SDOJI/OJI7
  • Localisation : Site Olympe de Gouges : 35 rue de la Gare 75019 Paris
Postuler par mail

Date limite de candidature : 21/06/2024

Partager la page

Veuillez pour partager sur Facebook, Twitter et LinkedIn.

  • Nature de l’emploi Emploi ouvert aux titulaires et aux contractuels
  • Expérience souhaitée Non renseigné
  • Rémunération (fourchette indicative pour les contractuels) Non renseigné
  • Catégorie Catégorie A (cadre)
  • Management Non
  • Télétravail possible Oui

Vos missions en quelques mots

Placé(e) sous l’autorité du ou de la chef(fe) de bureau d’appui aux projets liés aux applicatifs métiers et de ses adjoint(e)s, le ou la chargé(e) d’études aura en charge l’accompagnement des projets de bureau déclinés dans les différents pôles.

Le bureau d’appui aux projets liés aux applicatifs métiers (OJI7) est l’un des bureaux centraux de l’accompagnement des utilisateurs de la DSJ (magistrats et personnels de greffe) sur les applications métiers de la chaine pénale et de la chaine civile. A ce titre, il s’inscrit dans des projets d’innovation et participe pleinement au plan de transformation numérique du ministère de la Justice.

 Le bureau OJI7 agit autour de quatre missions principales :
· Des actions de formations informatiques qui comprennent à la fois la formation sur les applicatifs métiers (civil/pénal) des formateurs régionaux, à savoir les responsables de gestion informatique adjoints (RGIA) et les ambassadeurs de la transformation numérique (ATN), mais également des formations d’accompagnement à la prise de poste des membres du réseau en charge de l’informatique dans les ressorts des cours d’appel (les RGIA et ATN précités, ainsi que les responsables de gestion informatique (RGI), les responsables de cellule informatique de proximité (RCIP) et les correspondants locaux informatique (CLI),
· Des actions de support fonctionnel sur les applicatifs métiers (civil/pénal), le bureau OJI7 accompagnant les personnels des juridictions sur les difficultés d’appropriation des applicatifs,
· Des actions autour de l’animation du réseau RGI, RGIA et ATN constitué par les équipes informatiques des services administratifs régionaux des cours d’appel (SAR). A ce titre, le bureau OJI7 promeut des activités avec le réseau, autour d’outils collaboratifs, de partage de bonnes pratiques et de supports documentaires, ainsi que l’organisation d’évènements de regroupement de ses membres,
· Des actions d’accompagnement autour des initiatives locales des projets relatifs au numérique et à l’informatique qui sont en lien avec l’activité juridictionnelle. Chargé de cartographier les initiatives locales qui sont à la main des juridictions, le bureau OJI7 mène des actions avec le service du numérique (SNUM) rattaché au secrétariat général du ministère, afin d’identifier celles qui seraient susceptibles d’être reprises au niveau national afin de les déployer. A ce titre, le bureau OJI7 assure des missions de cadrage de projets, et de maitrise d’ouvrage informatique pour la phase de lancement de l’applicatif.

Le ou la chargé(e) d’études aura pour mission principale le pilotage et la sécurisation des projets confiés par la chefferie de bureau délégués autant que de besoin aux chefs de pôle.
Elle ou il devra s’inscrire dans la dynamique du bureau et participer à la stratégie opérationnelle de mise en œuvre du plan de transformation numérique du ministère de la Justice.

Profil recherché

Connaissances
Bonnes connaissances en droit
Maitrise de l’organisation judiciaire serait un plus
Intérêt pour les systèmes d’information
Appétence pour l’innovation et la créativité

Savoir-être
Capacités d’analyse et de synthèse, être force de proposition
 
Capacités d’adaptation et de réactivité nécessaires pour traiter les demandes urgentes
Disponibilité, initiative, enthousiasme
 
Savoir travailler en équipe

Localisation

Localisation : 75001 Paris, France

Éléments de candidature

Personnes à contacter

  • AVIGNANT Cécile - Cecile.avignant@justice.gouv.fr - 01.70.22.87.36
  • GREMY Sophie - sophie.gremy@justice.gouv.fr - 01.70.22.79.14

Qui sommes-nous ?

Le bureau est organisé autour :

D’une chefferie de bureau en charge de définir les orientations du bureau et le pilotage stratégique sous l’égide de la sous-direction de l’organisation judiciaire et de l’innovation.

-  D’une mission de coordination et d’animation du réseau,

-  D’une chefferie de pôle comprenant trois pôles : un pôle innovations numériques, le pôle d’appui des applicatifs pénaux et le pôle d’appui des applicatifs civils.

Descriptif du service

À propos de l'offre

  • Poste soumis à entretien préalable

    RIFSEEP 3

    Organisation du travail :
    Soumis à la règlementation d’organisation du temps de travail de la DSJ mise à la disposition de chaque agent
     

    Restauration :
    Oui
     

    Accessibilité en transport / Parking :
    Transports : RER E, Tram 3B, bus 239-45-35, navette fluviale le millénaire, station velib’ à proximité et parking interne au ministère de la Justice disponible

    Personne à contacter :

    Mme Cécile AVIGNANT
    Cecile.avignant@justice.gouv.fr
    01.70.22.87.36

    Mme GREMY Sophie
    sophie.gremy@justice.gouv.fr
    01.70.22.79.14

    Mme Mathilde PROVOST
    Mathilde.provost@justice.gouv.fr
    01.70.22.73.10

  • A ce titre :

    · Elle ou il sera force de proposition dans l’optique de promouvoir la transformation digitale des pratiques juridictionnelles,

    · Elle ou il favorisera la capitalisation des connaissances et participera à la construction des outils de pilotage de l'activité du ou des pôles dans une perspective d’harmonisation,

    · Elle ou il sera amené selon le contexte, et la délégation, à collaborer à l’animation d’une équipe et participera à la valorisation des agents.

    · Elle ou il participera au pilotage des sujets innovants portés par le bureau comme le chatbot, la plateforme interministérielle de formation MENTOR, la refonte de la chaine de soutien utilisateur du ministère, la réécriture des initiatives locales, etc.

    Spécificités du poste / Contraintes / Sujétions

    Poste soumis à une habilitation au Secret de la défense nationale       ☐  Oui        ✔   Non           

    Des déplacements sont à envisager.

    Le télétravail est possible sous réserve des nécessités de service


    Moyens mis à votre disposition (matériel, logiciels spécifiques, véhicules…)

    L’agent dispose du matériel informatique et des logiciels spécifiques à la réalisation de ses missions

  • Vacant à partir du 05/07/2024
  • Gestionnaire des systèmes applicatifs

D'autres offres pourraient vous intéresser