Chargé.e de mission "filière nucléaire" - contrat court H/F

Référence : MEF_2024-14920

  • Fonction publique : Fonction publique de l'État
  • Employeur : Direction générale des Entreprises (DGE)
    Ministère de l'Économie, des Finances et de la Souveraineté Industrielle et Numérique (MEFSIN)
  • Localisation : ,
Postuler sur le site employeur

Date limite de candidature : 31/07/2024

Partager la page

Veuillez pour partager sur Facebook, Twitter et LinkedIn.

  • Nature de l’emploi Emploi ouvert uniquement aux contractuels
  • Nature du contrat Non renseigné
  • Expérience souhaitée Débutant
  • Rémunération (fourchette indicative pour les contractuels) Non renseigné
  • Catégorie Catégorie A+ (Encadrement supérieur - Autres emplois fonctionnels)
  • Management Non
  • Télétravail possible Oui

Vos missions en quelques mots

La filière nucléaire est importante en France aussi bien en termes d’activité économique que de souveraineté économique ; elle est constituée de grands donneurs d’ordres (EDF, Orano, Framatome, CEA), ainsi que d’une grande chaîne de sous-traitance constituée d’ETI et de PME (plus de 3 000 entreprises et 220 000 emplois).
Le discours du Président de la République à Belfort du 10 février 2022 a acté la relance du nucléaire, avec la construction de 6 EPR2 et des études pour la construction de 8 EPR2 additionnels. La France souhaite également faire émerger des réacteurs innovants (SMR/AMR) permetttant de fermer le cycle du combustible et produire moins de déchets. Dans ce contexte, de nombreuses actions sont lancées ou amplifiées par les pouvoirs publics.
Dans le contexte du PNNF, sous l’autorité fonctionnelle du chef de projet et hiérarchique du directeur de projet, le titulaire du poste contribuera à la très forte amplification de l’action de la DGE en 2024 au profit de la filière nucléaire, qui s’oriente sur les axes suivants :
-       finalisation puis mise en œuvre du prochain contrat stratégique de la filière
-       préparation et mise en œuvre des conseils de politique nucléaire
-       accompagnement de la filière dans le cadre du programme Nouveau nucléaire français (PNNF), avec en particulier des travaux très urgents sur le financement en fonds propres des entreprises de la filière et les compétences
-       maintien et amélioration de la connaissance par la DGE de la filière industrielle du nucléaire et des chaînes de sous-traitance
-       contribution à l’émergence de réacteurs nucléaires innovants, dans le cadre du programme France 2030
-       identification, en lien avec la mission de l’action européenne et internationale de la DGE, d’actions stratégiques pour le développement de la filière au niveau européen (PIIEC, levée des freins au financement du nucléaire,…) 
-       actions en faveur de la souveraineté et de la résilience de la filière française
-       travail collaboratif avec les services de l’Etat en région (SEER)
Le titulaire du poste sera amené à contribuer à plusieurs de ces actions, en particulier celles relatives au développement du nucléaire innovant (ex : mise en place du deuxième appel à projet nucléaire France 2030, suivi des 11 lauréats de la première phase et des technologies associées) et aux actions de niveau européen (notamment mise en place du PIIEC nucléaire). Il participera par ailleurs notamment aux travaux d’élaboration du contrat stratégique de la filière, aux travaux relatifs au financement de la filière et le cas échéant aux compétences dans la filière.
Le poste amènera le titulaire à travailler avec des interlocuteurs variés, tant au sein de l’administration (Mission des affaires européennes et internationales de la DGE, Direction générale de l’énergie et du climat, Délégation interministérielle au nouveau nucléaire, Bpifrance, CEA) qu’avec les différents acteurs de la filière.

Profil recherché

Le titulaire du poste devra faire preuve d'adaptabilité, de rigueur et de réactivité. Une formation ou compétence de type ingénieur, avec un intérêt pour le nucléaire innovant (SMR/AMR) et les technologies associées serait appréciée. Une connaissance du secteur nucléaire serait également un atout pour la candidature.

Niveau d'études minimum requis

  • Niveau Niveau 7 Master/diplômes équivalents

Éléments de candidature

Personne à contacter

hubert.virlet@finances.gouv.fr ou benjamin.chamberlin@finances.gouv.fr

Transitions écologique et numérique - Economie de proximité - intelligence et sécurité économiques - Innovation et French Tech – Simplification - Régulation des plateformes - Aéronautique - Automobile - Aménagement commercial - Projets européens - Fabriqué en France - France 2030 – Énergie - ...

Une direction au plus près des acteurs économiques

Au cœur des transformations économiques et des grands enjeux politiques du pays, la Direction générale des Entreprises couvre tout le champ des politiques publiques en faveur du développement, de la compétitivité et de l’innovation des entreprises françaises.

Qui sommes-nous ?

La Direction générale des Entreprises est au service du ministre chargé de l’Économie et des Finances. Son action est au cœur des chantiers du Gouvernement en faveur de la transformation économique et de l’autonomie stratégique du pays.

Au service de la compétitivité des entreprises, elle porte la politique industrielle, définit les mesures de régulation du numérique ainsi que les politiques de soutien à l’économie de proximité. Elle accompagne les entreprises dans la transformation écologique ainsi que numérique de l’économie et œuvre en faveur de la simplification règlementaire et d’une politique d’innovation ambitieuse.

En savoir plus sur l'employeur

À propos de l'offre

  • Habilitation au secret de la défense nationale.

  • Recrutement sur la base de l'article L.332-22 du code général la fonction publique

  • Vacant à partir du 02/04/2024
  • Cadre dirigeant des administrations / services centraux

D'autres offres pourraient vous intéresser