• Télécharger (PDF - 43.64Ko)

CSVT - Conservateur responsable de conservation et de restauration des monuments historiques CRMH H/F

Référence : 2024-1588592

  • Fonction publique : Fonction publique de l'État
  • Employeur : DRAC Nouvelle Aquitaine
    Direction régionale des affaires culturelles Nouvelle-Aquitaine Conservation régionale des monuments historiques Hôtel de Rochefort 102 Grand'Rue 86020 Poitiers cedex
  • Localisation : Hôtel de Rochefort - 102, Grand'Rue CS 20553 - 86020 Poitiers cedex
Postuler par mail

Date limite de candidature : 02/08/2024

  • Télécharger (PDF - 43.64Ko)

Partager la page

Veuillez pour partager sur Facebook, Twitter et LinkedIn.

  • Nature de l’emploi Emploi ouvert aux titulaires et aux contractuels
  • Expérience souhaitée Non renseigné
  • Rémunération (fourchette indicative pour les contractuels) RIFSEEP 3 € brut/an
  • Catégorie Catégorie A+ (Encadrement supérieur - Autres emplois fonctionnels)
  • Management Oui
  • Télétravail possible Non

Vos missions en quelques mots

Missions et activités principales :
Au sein de la conservation régionale des monuments historiques et sous l’autorité directe du conservateur régional des monuments historiques adjoint site de Poitiers, le titulaire du poste participera aux différentes missions détaillées ci-dessous, sur deux départements de l’ancienne région Poitou-Charentes.
Les missions du conservateur s’insèrent dans un travail transversal technique et scientifique régulier avec les différents agents de la CRMH (documentation, autorisation, travaux, marchés, archivages, valorisation), les UDAP, SRA, les CAOA dont il anime le réseau, l’inspection générale. Le conservateur veillera également au dialogue avec les propriétaires.
Protection
Participe à l’élaboration de la politique régionale de protection pour les immeubles, les objets mobiliers et le patrimoine maritime et fluvial : révision, définition de campagnes de protection thématiques, priorités de protection.
Veille à la cohérence des protections immeubles, objets mobiliers et patrimoine maritime et fluvial pour ce qui est des nouvelles protections comme des révisions d’anciens arrêtés. Apporte son conseil scientifique aux chargés d’études documentaires. Participe à l’élaboration des ordres du jour de la commission régionale du patrimoine et de l’architecture (CRPA).Rédige un avis scientifique pour les immeubles, les objets mobiliers et le patrimoine maritime et fluvial présentés en CRPA, ainsi que les immeuble, les objets mobiliers et le patrimoine maritime et fluvial présentés en commission nationale du patrimoine et de l’architecture (CNPA). Rapporte éventuellement des dossiers en délégation permanente de la CRPA et en CNPA. Assure le suivi des dossiers de protection objets mobiliers en lien avec les CAOA pour l’inscription et en instruction pour le classement
Restauration
Participe au développement du contrôle scientifique et technique de l’État, pour les immeubles comme pour les objets mobiliers et le patrimoine maritime et fluvial protégés, conformément aux textes réglementaires. Assure la maîtrise d’ouvrage des travaux sur les immeubles appartenant à l’Etat en lien avec les techniciens et gestionnaires pour la programmation, le suivi des études et travaux et la clôture des opérations.Assure la maîtrise d’ouvrage sur les collections d’objets appartenant à l’État, et en assure l’étude, la conservation, le suivi restauration, la présentation.Apporte son aide et son conseil au maître d’ouvrage très en amont des travaux pour définir les contraintes de la conservation patrimoniale en lien avec les raisons qui ont amené à la protection. Participe à la définition des études et des programmes de travaux sur immeubles, objets mobiliers et patrimoine maritime et fluvial
Contribue à la programmation des travaux de conservation et restauration sur les immeubles, objets mobiliers et patrimoine maritime et fluvial
Donne un avis scientifique sur les études, les les diagnostics, les avant-projets sommaires et définitifs

Profil recherché

Compétences principales mises en œuvre :

Compétences techniques :

·         Très bonne connaissance en histoire de l’art et de l’architecture

·         Très bonne connaissance des métiers de la conservation et de la restauration tant dans le domaine du patrimoine bâti que mobilier

·         Connaissance de la réglementation des monuments historiques (code patrimoine) administrative et juridique

Éléments de candidature

Documents à transmettre

Pour postuler à cette offre, l'envoi du CV et d'une lettre de motivation est obligatoire

Personne à contacter

corinne.guyot@culture.gouv.fr

Qui sommes-nous ?

Environnement professionnel :

Le titulaire du poste travaillera au sein de la conservation régionale des monuments historiques – Site de Poitiers comprenant 15 personnes

Sur son secteur, le titulaire du poste travaillera avec plusieurs agents du service

Sur le site, le titulaire du poste travaillera avec les autres services de la DRAC Nouvelle-Aquitaine (CRMH, SRA, conseillers culturels, …)

Liaisons hiérarchiques :

À propos de l'offre

  • Qui contacter ?

    Madame Corinne GUYOT, Conservatrice régionale des monuments historiques adjointe

    Téléphone : 06.33.22.95.52

    corinne.guyot@culture.gouv.fr

     
    Informations :

    Envois des candidatures : Les candidatures (lettre de motivation et curriculum vitae) sont à adresser à

    Madame la directrice régionale des affaires culturelles Nouvelle-Aquitaine, à l’adresse mail suivante :

    candidature.drac.nouvelle-aquitaine@culture.gouv.fr

    Les candidatures seront examinées collégialement. Les personnes présélectionnées seront invitées à un ou plusieurs entretiens. Conformément aux recommandations de la CNIL et aux dispositions du code du travail des mises en situation ou des tests d’évaluation contribueront à l’appréciation de la capacité à occuper l’emploi.

    Dans le cadre de sa stratégie de Responsabilité Sociale des Organisations (RSO), le ministère de la Culture s’engage à promouvoir l’égalité professionnelle et la prévention des discriminations dans ses activités de recrutement. Une cellule d’écoute est mise à la disposition des candidats ou des agents qui estimeraient avoir fait l’objet d’une rupture d’égalité de traitement.



  • - Permis de conduire B indispensable, nombreux déplacements

    - Mobilité régionale (ex région Poitou-Charentes très fréquente et régionale (Nouvelle-Aquitaine) ponctuelle

  • Vacant à partir du 03/08/2024
  • *Chargée / Chargé d'études de protection et de valorisation du patrimoine et de l'architecture*

D'autres offres pourraient vous intéresser