DREETS BRETAGNE: Adjoint(e) au chef du service métrologie légale H/F

Référence : MEF_2024-16098

  • Fonction publique : Fonction publique de l'État
  • Employeur : Direction générale des Entreprises (DGE)
    Ministères économiques et financiers
  • Localisation : Ille et Vilaine (35), France
Postuler sur le site employeur

Date limite de candidature : 03/05/2024

Partager la page

Veuillez pour partager sur Facebook, Twitter et LinkedIn.

  • Nature de l’emploi Emploi ouvert aux titulaires et aux contractuels
  • Expérience souhaitée Confirmé
  • Rémunération (fourchette indicative pour les contractuels) Non renseigné
  • Catégorie Catégorie A (cadre)
  • Management Oui
  • Télétravail possible Oui

Vos missions en quelques mots

(Référence interne BRET-PC-005)
La métrologie légale et les actions de contrôle qui en découlent sont définies par le décret n°2001-387 du 3 mai 2001 relatif au contrôle des instruments de mesure (voir le site internet de la DGE : https://metrologie.entreprises.gouv.fr/fr)

Le service métrologie de la DREETS Bretagne a en charge le suivi du bon respect de cette réglementation sur la région Bretagne par les actions principales suivantes :

-la surveillance des détenteurs d’instruments de mesure afin de s’assurer qu’ils font bien contrôler par des organismes autorisés  leurs instruments qui relèvent de la réglementation métrologie légale ;

-la surveillance des diverses entités intervenant sur les instruments de mesure (organismes agréés, réparateurs, installateurs…). Cette surveillance est réalisée au travers de visites de supervision inopinées des techniciens d’un organisme et de visites de surveillance approfondies et audits des dispositions mises en place par ces entités pour réaliser des prestations conformes aux textes en vigueur ; suivi administratif (rédaction de décisions d’attribution de marques réglementaires et d’agréments ;

-la surveillance du marché, avec le contrôle de fabricants, distributeurs ou importateurs d’instruments de mesure relevant de la métrologie légale ;

-le suivi des plaintes et réclamations d’organismes ou de consommateurs, qui peut nécessiter la réalisation d’essais de justesse, notamment sur les pompes à essence (contrôle avec une jauge étalonnée).

Le titulaire du poste a pour missions supplémentaires :

Assurer l’intérim du chef de service en tant que de besoin ;
-En matière de surveillance du parc des instruments de mesure, préparer les opérations nationales de contrôle et les enquêtes régionales pour toutes les catégories d’instrument de mesure ;
-En matière de surveillance de la mise sur le marché des instruments de mesure et de surveillance des organismes intervenants, assister et coordonner les agents du service ;
-Assurer la gestion des plaintes et des réclamations ;
-Assurer la fonction de référent régional pour les catégories : Instrument de pesage à fonctionnement automatique et Instrument de pesage à fonctionnement non automatique ;
-Coordonner les agents du service dans le suivi des réseaux de stations alimentant les véhicules routiers, toutes technologies confondues (bornes électriques, stations Hydrogène, azote…) et être l’interlocuteur privilégié des différents intervenants (syndicats, industriels...) ;
-Participer aux groupes de travail métrologie légale qui réunissent régulièrement les responsables de service et leurs adjoints et adjointes ;
-Participer aux groupes de travail nationaux spécifiques « métier » ;
-Développer le partenariat avec les autres entités de la DREETS et le cas échéant, d’autres services de l’État  et de l’autorité judiciaire dans son domaine de compétence en collaboration avec le service animation-pilotage du pôle C en charge des synergies.

Profil recherché

Ce poste conviendrait à un profil ingénieur, disposant d'une bonne expérience dans le domaine de la métrologie légale ou motivé pour acquérir à court terme les compétences nécessaires dans le domaine de la métrologie légale.

Des formations métier peuvent être dispensées selon le degré de connaissance du candidat ou de la candidate sur le poste.

Le candidat ou la candidate devra avoir des bases scientifiques, être autonome en situation de contrôle sur le terrain, faire preuve de rigueur, d’initiative, de bonnes qualités relationnelles, d'un goût pour le travail en équipe, d’une organisation efficace ainsi que des qualités managériales certaines.

Niveau d'études minimum requis

  • Niveau Niveau 5 Diplômes de niveau bac +2

Éléments de candidature

Personne à contacter

CHEF DU SERVICE METROLOGIE LEGALE pascal.tomei@dreets.gouv.fr

Transitions écologique et numérique - Economie de proximité - intelligence et sécurité économiques - Innovation et French Tech – Simplification - Régulation des plateformes - Aéronautique - Automobile - Aménagement commercial - Projets européens - Fabriqué en France - France 2030 – Énergie - ...

Une direction au plus près des acteurs économiques

Au cœur des transformations économiques et des grands enjeux politiques du pays, la Direction générale des Entreprises couvre tout le champ des politiques publiques en faveur du développement, de la compétitivité et de l’innovation des entreprises françaises.

Qui sommes-nous ?

La Direction générale des Entreprises est au service du ministre chargé de l’Économie et des Finances. Son action est au cœur des chantiers du Gouvernement en faveur de la transformation économique et de l’autonomie stratégique du pays.

Au service de la compétitivité des entreprises, elle porte la politique industrielle, définit les mesures de régulation du numérique ainsi que les politiques de soutien à l’économie de proximité. Elle accompagne les entreprises dans la transformation écologique ainsi que numérique de l’économie et œuvre en faveur de la simplification règlementaire et d’une politique d’innovation ambitieuse.

En savoir plus sur l'employeur

À propos de l'offre



  • La zone d'intervention est l'ensemble de la région, ce qui entraîne de fréquents déplacements, au moins 3 jours par semaine, et de nombreux découchés.

    Certains contrôles doivent être réalisés avec des moyens étalons et peuvent nécessiter la conduite d’un véhicule de type camionnette, ainsi que le port de charges lourdes (jauges de 5 litres et de 20 litres pour les contrôles de stations-services).

    Il s’agit d’une mission régalienne qui nécessite, outre la maîtrise de la règlementation et le sens du dialogue et de la diplomatie, d’avoir des connaissances scientifiques de base, afin de comprendre le fonctionnement des instruments de mesure contrôlés ainsi que le contenu des textes normatifs applicables à ces instruments, ou encore de vérifier les calculs réalisés par les organismes contrôlés (erreurs maximales tolérées, calculs d’incertitudes liés aux moyens étalons…).

    Afin d’acquérir une solide connaissance de la réglementation spécifique, un parcours dense de formation, principalement à l’IMT de Douai (59) est nécessaire.

  • l 332-2.2

  • Vacant à partir du 01/04/2024
  • Contrôleuse / Contrôleur budgétaire externe

D'autres offres pourraient vous intéresser